Chateau d'Orléans

Siège des institutions du Duché Orléanais
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Charte des ambassades

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisel

avatar

Nombre de messages : 2427
Age : 31
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/02/2009

Caractéristiques
Humeur:
300/100  (300/100)

MessageSujet: Charte des ambassades   Dim 13 Sep - 23:15

Citation :
Charte de l’ambassade Orléanaise



Introduction :


L’ambassade est la représentation permanente d’un état auprès d’un État étranger ou d’un organisme international. Il s’agit donc d’une députation auprès d’un souverain ou d’un gouvernement étranger. Par extension, le terme ambassade désigne l’ensemble du personnel assurant cette mission. (Référence : Le Petit Robert)

L’ambassadeur est un envoyé d’État auprès d’un État étranger ou d’un organisme étranger. Il en est le représentant permanent et est chargé d’accomplir des missions qui lui sont attribuées et/ou de transmettre des messages. (Référence : le Petit Robert).

L’ambassade ne remplace en rien un duc/comte ou tout autre dirigeant d’état. Toutefois, il en est son représentant et il agit en son nom. Il est donc important que l’ambassade soit en parfaite harmonie avec son dirigeant d’État et que tous aient la même vision des procédures à suivre et la même position à prendre vis-à-vis d’une situation.

Rôles de l’ambassade :


L’ambassade joue plusieurs rôles qui ont un effet direct et/ou indirect sur l’économie, la politique et les lois de l’État. Son rôle le plus important est d’entretenir une bonne relation économique, politique et juridique avec les États étrangers.

I) Messager :
Il ne remplace pas le porte-parole puisqu’il s’occupe des messages touchant l’économie, la politique et les lois. De plus, les messages sont transmis à des personnes particulières et non pas au grand public.

II) Informateur :
Il transmet et prélève toutes informations pertinentes relatives à la situation générale des États concernées :
1. Guerre/paix
2. Epidémie (maladie infectieuse, infestation animale telles que sauterelles dans les champs ou rats dans les égouts)
3. Économie régionale stable/instable
4. Marché élevé/bas
5. Pénurie/surproduction de produits
6. Présence accrue de brigands et autres malfaiteurs
7. Taux de criminalité élevé/bas
8. Présence de partisans de nos ennemis (Bretons, Anglais)
9. Sécheresse, inondation et autres cataclysmes naturels
10. Nouveau conseil gouvernemental
11. Nouveau système politique
12. Changement dans les lois qui pourraient affectés les relations entre les États concernés
13. Présence accrue de la maréchaussée aux douanes et sur les routes
14. Ouverture/fermeture des douanes
15. Besoins particuliers en importation et exportation
16. Tout autre information jugée pertinente à savoir

III) Négociateur :
Cette partie est la plus intéressante et souvent la plus ardue parce qu’elle implique non seulement les ambassadeurs homologues mais également les dirigeants d’états. Ayant en main un portrait détaillé, les États concernés sont en mesure d’offrir ou de demander exactement le service dont il a besoin et d’en négocier les convenances communes.
Dans le même ordre d’idées, les divers traités sont ainsi négociés, signés, refusés ou brisés.

IV) Représentant :
L’ambassadeur représente notre duc, un noble orléanais, un membre du Conseil des Élus orléanais ou un maire orléanais lors d’événements officiels.
Lorsque l’une des personnes mentionnées ci-dessus ne peut se permettre de voyager ou est dans l’impossibilité de se rendre personnellement à un événement officiel, c’est à l’ambassadeur de le représenter à cet événement. Le but de cette présence à ces événements est d’entretenir les relations déjà en place ou de les améliorer. Ce sont là de bonnes occasions pour faire connaissance avec des personnes ressources qui élargissent nos relations. Cependant, l’ambassadeur ne se rendra à l’événement que sur demande de la personne qui doit se faire représenter. Voici les événements pouvant requérir la présence d’un ambassadeur :
1. Mariage de personnes importantes telles que duc/comte
ou tout autre dirigeant d’État étranger.
2. Enterrement de personnes importantes telle que duc/comte ou tout autre dirigeant d’État étranger.
3. Baptême de personnes importantes telle que duc/comte ou tout autre dirigeant d’État étranger ou de l’un de leurs enfants.
4. Fêtes et cérémonies religieuses et/ou nationales et/ou internationales dans l’État Étranger. Exemple : jeux olympiques
5. Autres événements spéciaux nationaux.

Exigences générales :


I) Lieu de résidence des ambassadeurs orléanais :
L'ambassadeur orléanais peut habiter un village situé en orléanais mais ce n’est pas obligatoire.
Cependant, l’ambassadeur d’Orléans ne résidant pas en Orléanais doit cependant être un ressortissant du territoire où il est affecté.
Les ambassadeurs peuvent, bien évidemment, voyager mais être loin de l’Orléanais n’empêche aucun ambassadeur de garder contact avec son chambellan ou avec les dirigeants de son territoire d’affectation et l’émettre
ses rapports ou d’accomplir toute autre tâche diplomatique pour son duché.

II) Assermentation :
1. Tout ambassadeur doit être assermenté.
2. Advenant l’attribution de plusieurs postes à l’ambassade, l’assermentation ne se fait qu’une seule fois, en gargote.
3.
Advenant le cas où l’ambassadeur est relevé de ses fonctions pour des raisons d’absence non justifiée, son assermentation est annulée.
4. Texte à dire pour l’assermentation : «Moi, ______, Ambassadeur D'Orléans, prête serment de toujours servir la cause du Duché Orléanais.
Je jure fidélité au conseil et à son Duc, promets de ne jamais trahir le secret des informations qui me sont confiées et fais serment de toujours représenter dignement l'Orléanais où que cela soit.»

III) Qualités et Décorum :
1. Le titre porté par les ambassadeurs est : Excellence
2. Politesse et courtoisie sont de mise en tout temps.
3. Toutes les règles de bienséances doivent être respectées en tout temps
4.
La qualité du français écrit doit être d’une bonne qualité et l’ambassadeur doit faire des efforts pour en améliorer ses qualités.
5. Être RP.
6. Ne pas mélanger le RP avec le HRP.
7. Éviter les commentaires HRP.
8. Si une intervention HRP est nécessaire, le mettre à part avec la mention HRP ou ( ) pour bien définir la position de l’intervention.

IV) Fréquences des rapports :
Un rapport doit être effectué sur une base relativement régulière, en fonction des événements qui surviennent dans l’État d’affectation ou des discussions. Un minimum d’un rapport par mois est exigé. Dépasser ce délai sans l’avis d’une absence prolongée ou sans l’autorisation du Chambellan, amène un avertissement.

V) Présence et absence de l’ambassade :
1. L’ambassadeur doit marquer, tous les deux jours, sa présence dans les fiches de présence mises à disposition dans la Salle de réunion des ambassadeurs orléanais.
2. Si un ambassadeur part en retraite, il doit le signaler dans la section réservée à cet effet et signaler son retour dans le même endroit. Cette procédure est là pour que le chambellan puisse attribuer un remplaçant et que les négociations en cours ne soient pas coupées ni retardées.
3. Si un ambassadeur s’absente plus de quatre semaines sans l’avoir préalablement signalé, il est automatiquement relevé de ses fonctions.
4. Un ambassadeur qui a été relevé de ses fonctions pour des raisons d’absence non justifiée ne peut revenir travailler à l’ambassade pour une période de trois mois. S’il revient, il devra à nouveau procéder à son assermentation.

VI) Destitution :
1. Toute personne accusée de l’une ou l’autre des points suivant sera destituée par le Chambellan ou le Duc :
-- A. Traîtrise au duché
-- B. Manquement à son rôle et ses tâches
-- C. Absence prolongée sans avertir son supérieur
-- D. Manquements à la fréquence des rapports ainsi qu’aux qualités et décorum de cette présente charte.

_________________


Dernière édition par Elisel le Dim 13 Sep - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andeol.forumactif.com/index.htm
Elisel

avatar

Nombre de messages : 2427
Age : 31
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/02/2009

Caractéristiques
Humeur:
300/100  (300/100)

MessageSujet: Re: Charte des ambassades   Dim 13 Sep - 23:15

Citation :
Hiérarchie de l’ambassade :

Duc
Chambellan
Vice Chambellan
Délégué territorial
Ambassadeur
Ambassadeur novice


Description des tâches de chacun des postes :

I) Duc
Le duc est le plus haut placé dans la hiérarchie orléanaise. Sa nomination, son rôle, ses droits et ses devoirs sont décrits dans la charte Orléanaise.
Toutefois, les rôles du duc concernant l’ambassade sont repris dans cette présente charte.

Droits
1. Approuver ou refuser :
-- La nomination d’un nouvel ambassadeur
-- La proposition d’un traité
-- Les demandes particulières d’un État étranger
2. Il peut rencontrer lui-même les délégués étrangers et faire acte de présence partout dans l’ambassade.

Devoirs
3. Nommer le Chambellan
4. Communiquer au Chambellan ses directives à suivre concernant des situations particulières.

II) Chambellan (choisi par le duc)
Le Chambellan est le plus haut placé dans la hiérarchie de l’ambassade.
Il est nommé par le duc.
Pour être nommé, il doit avoir une expérience pertinente dans la diplomatie
Comme c’est un poste nommé, il peut le garder jusqu’à ce que :
-- Il décide de démissionner
-- Meurt
-- Est relevé de ses tâches par le duc pour trahison, manquement à son rôle, absence prolongée sans motivation.
Son rôle relève directement du Duc.

Interdictions
1. Il ne peut figurer sur une liste électorale, ni siéger dans le conseil des élus.
2. Il ne peut être maire et faire partie du conseil municipal.

Devoirs
3. Il accueil les nouveaux candidats à un poste et discute avec eux de la possibilité d’obtenir une affectation.
4. Il propose au duc les nouveaux candidats avec un État ou un territoire d’affectation.
5. Avec l’accord du duc, il donne la nomination des nouveaux ambassadeurs et leur affectation.
6. Il s’occupe de la formation théorique des ambassadeurs novices.
7. Il communique à ses subordonnés toutes informations pertinentes et les directives venant du duc.
8. Il tient ses subordonnés au courant des détails pertinents concernant la situation politique, économique et législative du duché vis-à-vis certaines situations particulières qui pourraient affecter les relations ou la conclusion d’un traité avec un État étranger.
9. Il entretient une relation de complicité avec son Vice Chambellan par des échanges et des discussions en privé et par mésange aussi régulière que nécessaire.
10. Il tient la liste des gens ayant une clé à jour afin d’ouvrir et de fermer les portes à qui de droit.
11. Il modère la partie ambassade du forum.
12. Il retire les postes aux ambassadeurs manquants à l’une ou l’autre des clauses de cette présente charte.
13. Il soutient, encourage et conseille ses subordonnés

Droits
14. Il peut se déplacer (IG) dans une province et faire partie d’une délégation orléanaise en visite diplomatique.


III) Vice Chambellan (choisi par le conseil des élus)

Le Vice Chambellan est le deuxième plus haut placé dans la hiérarchie de l’ambassade. Son supérieur direct est le Chambellan.
Il est nommé lors des élections ducales.
Pour être nommé, il doit, de préférence, avoir une expérience pertinente dans la diplomatie, figurer sur une liste électorale pendant les ducales et réussir à se faire élire au poste de Vice Chambellan
Comme c’est un poste dépendant des élections, celui-ci peut :
-- Perdre son poste lors des élections ducales.
-- Garder son poste s’il réussit à le sauvegarder en participant et en gagnant sa place lors des élections ducales suivantes.
Le poste est accessible à tous ceux qui le convoitent lors des élections ducales. Cependant, une expérience pertinente dans la diplomatie est préférable.
Si le Vice Chambellan quitte son poste avant la fin du mandat électoral, celui-ci est remplacé en fonction des lois au sujet des remplacements des membres de la Chambre des Elus.
Le Vice-Chambellan est le lien entre la diplomatie et les Orléanais, et endosse également le rôle d'ambassadeur économique auprès des provinces.

Interdictions
- Néant -

Devoirs
1. Il remplace le Chambellan lors de ses absences.
2. Il ne prend aucune décision sans l’accord du Chambellan.
3. Il communique à ses subordonnés toutes informations pertinentes et les directives venant du Chambellan.
4. Il tient ses subordonnés au courant des détails pertinents concernant la situation politique, économique et législative du duché vis-à-vis certaines situations particulières qui pourraient affecter les relations ou la conclusion d’un traité avec un État étranger.
5. Il entretient une relation de complicité avec le Chambellan par des échanges et des discussions en privé et par mésange aussi régulière que nécessaire.
6. Il aide à la production écrite des traités et les transmet au Chambellan.
7. Il tient la liste des traités ainsi que la bibliothèque à jour.
8. Il tient la liste des postes vacants à jour.
9. Il s'occupe de la formation théorique des ambassadeurs novices.
10. Il prend en note les absences et les suggestions des ambassadeurs dans les postes appropriés et les signale au Chambellan.
11. Il soutient, encourage et conseille ses subordonnés.
12. Il communique régulièrement aux Orléanais les actions effectuées aux ambassades dans le bilan de la CdE, mais également les évènements marquants des autres provinces (guerres, révoltes, fermetures de frontières, couronnement...) sur le panneau d'affichage approprié.
13. Il se tient au courant de la situation économique des autres provinces du Royaume, pour négocier des contrats ponctuels ou réguliers, en accord avec le CaC d'Orléans.

Droits
14. Il peut discuter des situations inter duchés/comtés et des propositions de traités avec les membres de la Chambre des Elus pour avoir une vision complète de la situation et prendre une décision éclairée sur le sujet en question.
15. Il peut demander des informations sur un candidat aux membres de la Chambre des Elus, particulièrement au juge et au procureur.
16. Il peut faire des annonces publiques et/ou privées à ses subordonnés.
17. Il peut se déplacer (IG) dans une province et faire partie d’une délégation orléanaise en visite diplomatique.

IV) Délégué territorial (choisi par le chambellan)
Être délégué territorial est un poste respectable, qui requiert quelques responsabilités supplémentaires.
Le délégué territorial s’occupe d’une région déterminée regroupant plusieurs ambassades.
Avec l’accord du duc, il est nommé par le Chambellan.

Devoirs
1. Il s’assure que les ambassadeurs émettent leurs rapports régulièrement.
2. Il fait le premier avertissement dans les cas où les ambassadeurs ont omis d’émettre au moins un rapport en l’espace de quatre semaines.
3. Il avertit le Chambellan lorsqu’un ambassadeur doit être relevé des ses fonctions après une trop longue période d’inactivité.
4. Il est le premier à intervenir auprès de ses subordonnés afin de les encourager, les guider et conseiller dans leurs tâches.
5. Il s’occupe de la formation pratique des ambassadeurs novices qui se trouvent dans son territoire.
6. Il comble tous les postes vacants dans son duché/comté jusqu’à ce qu’un ambassadeur soit nommé dans le poste.

Droits
7. Il peut consulter le Chambellan et le Vice Chambellan toutes les fois où le besoin de fait sentir. Il ne prend aucune décision sans être certain que le Chambellan et le Vice Chambellan sont en accord avec le geste ou les paroles qu’il dit à ses ambassadeurs.
8. Il peut discuter avec le Chambellan et le Vice Chambellan de la nomination d’un ambassadeur novice au poste d’ambassadeur.
9. Il peut se déplacer (IG) dans une province dont il a la charge et faire partie d’une délégation orléanaise en visite diplomatique.

V) Ambassadeur :
Voir les sections suivantes : «Introduction», «Rôle de l’ambassade» et «exigences générales». Ces sections expliquent en détail toutes les tâches des ambassadeurs.

L’ambassadeur est aux premières lignes de l’ambassade. C’est «l’homme de terrain» qui voit tout, il entend tout, il ne dit que ce qu’il a le pouvoir de dire et il est partout où il doit être.
Il a le rôle le plus important de l’ambassade car, par ses actions, ses paroles et rapports, la vie politique, économique et juridique de notre duché est directement influencée.

Interdictions
1. L'ambassadeur ne peut avoir qu'une seule province de rattachement. S'il veut changer d'affectation, il devra d'abord démissionner de son poste précédent.
Une nouvelle assermentation devra avoir lieu.

Devoirs
1. Lorsqu’un ambassadeur obtient une nouvelle affectation, il doit aller se présenter à l’ambassade de l’État où il est affecté et se présenter à son homologue dans les plus brefs délais.
2. Il accueille son homologue ou tout autre représentant de l’État où il est affecté qui se trouvent dans notre château, sur notre gargote ou dans la halle de son village. Il est recommandé qu’il se déplace dans le village de notre duché pour l’accueillir correctement.
3. Il accompagne son homologue dans la salle de repos et de restauration si celui-ci s’y trouve.

Droits
4. Il utilise différents moyens pour obtenir les informations dont il a besoin : envoie des mp à des personnes clefs (son homologue, juge, Cac…), discute par mésange, peut se rendre IG dans l’État où il est affecté pour parler aux gens en taverne, etc.
5. Il peut se déplacer (IG) dans une province dont il a la charge et faire partie d’une délégation orléanaise en visite diplomatique.

VI) Ambassadeur novice :
Voir les sections suivantes : «Introduction», «Rôles de l’ambassade», «Exigences générales» et «Ambassadeur».

Devoirs
1. Il suit avec sérieux sa formation pratique et sa formation théorique.

Formations des ambassadeurs

Il y a deux types de formations, la formation théorique et la formation pratique. Les deux formations sont obligatoires et se font en parallèle.
Le candidat aux ambassades orléanaises est, au début de sa formation, ambassadeur novice. Il est d'ores et déjà affecté à une province.
A la fin de celle-ci et s'il en est jugé digne, le novice prêtera serment en gargote et deviendra ambassadeur d'Orléans, se voyant ainsi confirmé dans sa province de rattachement.

Côté théorique : l'école des novices

C'est là que l'on vérifiera les connaissances du novice sur le fonctionnement institutionnel du duché d'Orléans, sur le fonctionnement interne des ambassades orléanaises, etc.
Cette formation est assurée par le Chambellan ou par le Vice-Chambellan.
I. Fonctionnement institutionnel du duché d'Orléans
Le novice devra lire la Charte orléanaise et ensuite savoir, dans un texte bref, expliquer les différents niveaux de pouvoirs en Orléans.
II. Fonctionnement interne des ambassades d'Orléans
Le Novice devra lire la présente Charte des ambassades et ensuite savoir dire quelles seront ses tâches ainsi que celles de ses supérieurs.
III. Titres
Le novice devra être capable d'utiliser le prédicat honorifique adéquat pour s'adresser à son interlocuteur, que ce dernier soit Comte, Duc, diplomate, homme d'Eglise, etc.
IV. Traités
1. Le novice devra connaître les grandes catégories de traités : traité de coopération judiciaire, de statut des ambassadeurs, etc.
2. Le novice devra connaître les traités signés entre le Duché d'Orléans et sa province de rattachement.

Côté pratique : suivi d'un parrain

Suite à sa formation théorique, le novice devra suivre le délégué territorial en charge de sa province de rattachement. Ce dernier devra le former et l'emmener avec lui dans ses déplacements diplomatiques. Il devra également répondre aux questions du novice et lui communiquer tout ce qu'il juge nécessaire.
En cas d'indisponibilité du délégué territorial, la formation sera confiée à un autre délégué territorial ou à un ambassadeur jugé compétent pour cette tâche.



Répartitions des territoires :


I) Domaine Royal (DR) : Alençon, Champagne, Maine, Normandie, Orléans
II) France Orientale : Artois, Bourbonnais-Auvergne (BA), Bourgogne, Flandre, Languedoc, Lyonnais-Dauphiné (LD).
III) France Occidentale : Anjou, Berry, Bretagne, Limousin-La-Marche (LM), Périgord-Angoumois (PA), Poitou, Touraine.
IV) France Méridionale : Armagnac et Comminges (AC), Béarn, Gascogne, Guyenne, Rouergue, Toulouse.
V) SERG : Franche-Comté (FC), Lorraine, Provence, Savoie, Helvétie
VI) Ambassades des contrées lointaines
VII) Ambassades auprès des Ordres Royaux et Militaro-Religieux

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andeol.forumactif.com/index.htm
 
Charte des ambassades
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charte de l'Ordre du Mérite
» La Charte de Guilde .
» charte d'honneur pour dinocard
» Non respect de la charte.
» Charte de Création de la CANF - 15 Décembre 1457

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chateau d'Orléans :: Ambassades :: Bibliothèque-
Sauter vers: